Marché alimentaire : autorisé le mardi et le vendredi – CENTURY 21 Saint Gildas – Agence immobilière à ST GILDAS DE RHUYS
Bienvenue chez CENTURY 21 Saint Gildas, Agence immobilière ST GILDAS DE RHUYS 56730

Marché alimentaire : autorisé le mardi et le vendredi

Publiée le 04/04/2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à la demande présentée par la commune, assortie d'un certain nombre d'engagements, une dérogation a été obtenue le 26 mars (voir arrêté préfectoral ci-dessous) permettant le maintien des marchés du mardi et du vendredi, pour 4 exposants.

Depuis un décret du 23 mars prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu'en soit l'objet, est en effet interdite. Toutefois, par exception, il est possible aux préfets d’accorder aux communes, sous certaines conditions, une autorisation d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population. 

Les engagements de la commune sont les suivants :

  • ContrĂ´le des accès par du personnel
  • Mise en place d'une gestion des flux permettant une entrĂ©e et une sortie distinctes et une limitation du nombre d'usagers
  • MatĂ©rialisation devant chaque stand des distances Ă  respecter entre chaque client (3 m) et matĂ©rialisation d'allĂ©es suffisamment larges pour qu'une distance minimum sĂ©pare les clients en attente des clients circulant (3 m)
  • PrĂ©sence sur chaque stand d'affichettes rappelant les prĂ©cautions Ă  prendre
  • Ouverture du marchĂ© aux seuls commerçants abonnĂ©s et prĂ©sentant exclusivement une offre alimentaire de produits locaux
  • Les exposants s'engagent Ă  servir eux-mĂŞmes (pas de libre-service)
  • Chaque Ă©tal dispose d'un dispositif de lavage ou de dĂ©sinfection des mains

Le marché du dimanche, habituellement plus important s’agissant du nombre de commerçants et du public accueilli, reste interdit depuis un arrêté municipal du 19 mars.

Arrêté préfectoral du 26 mars 2020